UMR 5291

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire GREMMO

Groupe de recherches et d'études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient

Un laboratoire de la MSH MOM 

Image oiseau MOM

BOISSIERE Thierry

BOISSIERE Thierry

Statut
Enseignant-chercheur
Coordonnées

GREMMO
MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07
Téléphone : 04 72 71 58 51
E-mail : thierry.boissiere[at]mom[dot]fr 
Page Academia.edu

Fonctions

Maître de conférences, Université Lumière Lyon 2, Faculté d'anthropologie et de sociologie

Thèmes de recherche
  • Anthropologie urbaine ; anthropologie économique
  • Anthropologie des sociétés du Moyen-Orient.
  • Villes et sociétés citadines ; mutations et dynamiques urbaines ; jardins et agriculteurs urbains ; rapports urbains à la nature.
  • Activités économiques informelles ; identités, rapport au travail et représentations de soi ; pauvreté et précarité ; stratégies sociales liées à la précarité économique ; mobilisations des ressources et liens sociaux.
  • Transactions, réseaux et espaces marchands dans les villes du Proche-Orient; nouvelles formes de consommation au Moyen-Orient.
  • Mobilisations politiques et guerrières dans la Syrie révolutionnaire.

Travaux en cours

  • « Transactions, réseaux et espaces marchands dans les villes du Proche-Orient ». Il s’agit de comprendre et d’analyser la

    façon dont s’articulent espace et société dans le contexte d’un modèle d’échange marchand qui diffère par bien des aspects de celui des souks traditionnels, tant dans la disposition des commerces et de leur mise en scènes que dans les rapports entre commerçants et chalands. Il s’agit enfin d’observer comment ces nouveaux espaces et quartiers commerciaux sont investis et utilisés par leurs usagers et si les pratiques qui s’y développent signalent l’élaboration de nouvelles identités urbaines. L’étude doit à terme permettre de mieux comprendre les évolutions récentes des villes concernées.
  • « Nouvelles précarités, mobilisations de ressources et liens sociaux au Proche-orient ». Dans un contexte de libéralisation économique, de pression démographique et de désengagement de l’État social, pauvreté et précarité gagnent du terrain au Proche-Orient et pourraient être porteuses d’instabilité. Ce projet est articulé autour de la façon dont la société elle-même réagit plutôt que sur l’action étatique et institutionnelle. Il a pour but d’analyser les pratiques et les représentations que les individus et les groupes, appartenant aux classes moyennes et populaires, confrontées à des situations de précarité économique et de déclassement social, développent et produisent. Il s’agit ainsi de comprendre comment les individus mobilisent et gèrent ressources et compétences, parfois en lien avec l’État, parfois en dehors de lui, comment ils innovent mais aussi réactivent des formes anciennes d’entraide et de coopération, et comment ils réagissent lorsque l’évolution du marché du travail les prive d’un revenu stable et suffisant.

Enseignements

Faculté d'anthropologie et de sociologie, Université Lumière Lyon 2

  • Anthropologie économique (L2, L3). 
  • Anthropologie des sociétés du Moyen-Orient (L3 et M1). 
  • Anthropologie urbaine (L3 et M2).

IEP Lyon (DEMAC et CODEMMO)

  • Anthropologie des sociétés du Moyen-Orient

Responsabilités diverses

  • Membre du Comité National du CNRS pour la section 38 (2012-2016).
  • Membre du Comité scientifique de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (REMMM).
  • Responsable de l'antenne de l'Ifpo à Alep (2008-2010).
  • Membre du comité de lecture du Bulletin d'Etudes Orientales de l'Ifpo (BEO).
  • Membre élu du conseil de la faculté d'anthropologie et de sociologie (2004-2008). 
  • Membre titulaire de la commission de spécialistes 19 / 20 de l'université Lumière Lyon 2 (2004-2007). 
  • Coanimateur de l'axe de recherche "Villes et mondialisation" au GREMMO. 
  • Responsable de la rubrique « Anthropologie, ethnologie, sociologie » du Bulletin critique des Annales Islamologiques (IFAO / Le Caire).

Organisation de colloques

  • Coorganisateur en mars 2010 d’un colloque international à Alep sur « Les métropoles de Syrie dans les processus mondialisés d’urbanisation : quel devenir pour les centres villes et les nouvelles centralités ? », en collaboration avec le GREMMO, l’INSA, l’ENSAL, les Universités de Lyon et d’Alep et les municipalités de Lyon et d’Alep.

Publications

Ouvrages :

- David J.-C., Boissière T. (dir.), Alep et ses territoires. Fabrique et politique d'une ville (1868-2011), Beyrouth-Damas, Presses de l'Ifpo, 2014, 590 p.

« Capitale économique de la Syrie du Nord et seconde ville du pays, Alep a bâti sa prospérité sur un important commerce local, régional et international et sur le dynamisme de ses activités de production. Jusqu’à la fin de l’époque ottomane, elle était le centre d’un arrière-pays commercial qui se déployait bien au-delà des frontières actuelles de la Syrie, se prolongeant vers la Méditerranée et l’Europe, l’Asie centrale, la Péninsule arabique et jusqu’aux côtes occidentales du subcontinent indien. Si au XXe siècle la ville a connu un rétrécissement de cette aire d’influence et une marginalisation politique et économique, elle a retrouvé depuis une vingtaine d’années une certaine prospérité pour deux raisons majeures : d’abord, une collaboration plus ouverte que par le passé avec le pouvoir central et ensuite, son dynamisme et sa capacité à développer des activités commerciales, industrielles et culturelles aussi bien à l’échelle locale que régionale et cela, dans le contexte d’une libéralisation très contrôlée de l’économie syrienne. usqu’en 2011, Alep a ainsi donné l’image d’une ville, sinon florissante, du moins dynamique : c’est un peu ce dynamisme et cette volonté de vivre que décrit cet ouvrage, à travers plus d’un siècle de bouleversements subis ou portés par cette métropole du Nord de la Syrie, condamnée à se recréer et se réinventer sans cesse pour être autre chose qu’un simple satellite de Damas. L’ouvrage réunit les contributions d’une vingtaine de chercheurs appartenant à diverses disciplines – géographie, histoire, anthropologie, sociologie, mais aussi architecture ou encore urbanisme. Il a pour ambition de saisir comment se fabrique et fonctionne la ville d’Alep, comment se forment et se transforment ses espaces et ses territoires ainsi que les réseaux que cette ville projette et alimente à l’extérieur.

La période concernée par cette approche pluridisciplinaire s’étend de 1868, année de fondation du premier quartier « moderne » à Alep, fortement inspiré des formes urbaines occidentales, à 2011, année du début de la contestation en Syrie, qui ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire déjà longue et mouvementée de la ville ».

- Le jardinier et le citadin. Ethnologie d'un espace agricole urbain dans la vallée de l'Oronte en Syrie, Damas, Institut Français du Proche-Orient, 2005, 450 p.

« L’auteur étudie le monde social des jardins urbains de l’Oronte, dont il nous restitue les systèmes techniques, la structure et l’organisation socioprofessionnelles, les liens étroits avec la ville ainsi que l’évolution depuis une cinquantaine d’années. Il illustre les différentes facettes des relations entre jardiniers et notables propriétaires, éclaire leurs mutations, à Homs et à Hama, met en évidence les transformations qui ont abouti au renversement des rapports de pouvoir sous l’effet de la réforme agraire, et notamment des lois sur les contrats agricoles et les coopératives. Au "temps des notables" a succédé un "temps des jardiniers", etpeut-être aujourd’hui "un temps des urbanistes", soucieux de développer dans des villes en pleine expansion des espaces verts pour tous. Dans un va-et-vient entre les deux villes, dans les variations d’échelle entre le local et le global qu’opèrent les récits et l’analyse, l’ethnologue éclaire ainsi tout un pan de l’histoire socio-économique de la Syrie ».

Compte-rendu par Jacques Bethemont dans Géocarrefour vol. 80/2, 2005.
Compte-rendu par Gaëlle Gillot dans la REMMM, n° 117-118, juillet 2007.
Compte-rendu par Élizabeth Picard dans Espaces et sociétés 2006- 3, n° 126. (§ 49-54).
Compte-rendu par Jean-Noël Consales, Méditerranée (Revue géographique des pays méditerranéens), n° 17, 2006.

Articles :

- «Guerre contre l'Etat, guerre contre la ville : Alep, otage des combats en Syrie » (avec J.C. David), in Magazine Moyen-Orient, n°24, octobre-décembre 2014, p. 84-91.

- « La destruction du patrimoine culturel à Alep : banalité d'un fait de guerre ?» (avec J.C. David), in Confliuences Méditerranée n°89 printemps 2014, p.163-171.

- « L’argent et les affaires à Alep. Succès et faillite d'un « ramasseur d’argent » dans les années 1980-2009 » (avec Paul Anderson, Univ. d’Edinbourg), in J.C. David, T. Boissière, (éd),  Alep et ses territoires, 2014.
- « Entre développements des espaces de commerce et mutations urbaines, le quartier de ‘Aziziyé à Alep » in J.C. David, T. Boissière, (éd), Alep et ses territoires, 2014.
- « De l’économie de souk à la mondialisation », J.C. David, T. Boissière, (éd),  Alep et ses territoires, 2014.
- « L’islam : les défis de l’adaptation », in « Les religions dans la société », Cahiers Français, n° 340, septembre-octobre 2007, p. 84-89. (résumé en ligne).
- « Précarité économique, instabilité de l’emploi et pratiques sociales en Syrie », REMMM, « Le travail et la question sociale au Maghreb et au Machrek », dossier dirigé par E. Longuenesse, M. Catusse, B. Destremau, n°105-106, 2005, p. 135-151. (résumé en ligne)
- « Jardins des villes de l’Oronte », Horizons Maghrébins, n° 45, Toulouse, 2001, p. 169-173.
- « Les Hawakir de Qousseir, jardins potagers et cultures maraîchères dans un village de Syrie centrale », Bulletin d’Études Orientales, XLVII, Damas, IFEAD, 1995, p. 69-80.

 Contributions à des ouvrages collectifs :

- « Jardins des villes de l’Oronte », in B. Dupret, Z. Ghazzal, Y. Courbage, M. Al-Dbiyat (dirs.), La Syrie au présent. Reflets d’une société, Paris/Arles, Sindbad /Actes Sud, 2007, p. 99-109.
- « La Syrie : les jardins des villes de l’Oronte et la Ghouta de Damas », (avec Anne-Marie Bianquis), in Joe Nasr et Martine Padilla (dirs.), Interface entre l’agriculture et l’urbanisation dans le bassin méditerranéen, Beyrouth, Ifpo-éditions Delta, 2004, p. 203-222.
- « Agriculteurs urbains et changements sociaux au Moyen-Orient », in Joe Nasr et Martine Padilla (dir.), Interface entre l’agriculture et l’urbanisation dans le bassin méditerranéen, Beyrouth, Ifpo-éditions Delta, 2004, p. 29-47.
- « Les jardins maraîchers de Sanaa, une approche ethnographique », in Paul Bonnenfant (dir.), Sanaa, architecture domestique et société, Paris, CNRS Éditions, 1995, p. 44-57.

Autres publications : 

- Préface, Camille Callier, Mémoire sur la Syrie ou promenades d’un ingénieur géographe à Alep (1831 – 1832), texte inédit présenté, établi et annoté par Hussein El-Mudarris et Olivier Salmon, Dar Al-Mudarris & Ray Publishing, Alep, Syrie, 2010.
- Notice nécrologique « Clifford Geertz », Universalia 2007, Encyclopaedia universalis, Paris, 2007, p. 432.
- « Jardiniers et société citadine dans la vallée de l’Oronte en Syrie centrale » (résumé de thèse), Cahiers d’ URBAMA n° 15, Tours, URBAMA, 2000, p. 104-107. 

 

Comptes-rendus : 

 

 

- « Dionigi Albera et Mohamed Tozy, La Méditerranée des anthropologues. Fractures, filiations, contiguïtés, Paris, Maisonneuve et Larose, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, 2005, 385 p. », Bulletin critique des Annales islamologiques n° 23, 2007.

- « Vincent Battesti, Nicola Puig (éd.), « Terrains d’Égypte. Anthropologies contemporaines », Égypte/Monde Arabe, n°3 (3ème série), Le Caire, CEDEJ, 2006, 213 p. », Bulletin critique des Annales islamologiques n° 23, 2007.
- « Geneviève Bédoucha, Éclipse de lune au Yémen. Émotions et désarrois d’une ethnologue, Paris, Odile Jacob, 2004, 351 p. », Bulletin critique des Annales islamologiques, n° 23, 2007.

- François Burgat et Bruno Paoli (ed.), Pas de printemps pour la Syrie. Les clés pour comprendre les acteurs et les défis de la crise (2011-2013), Paris, La Découverte, 2013, 357 p., Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 2014[En ligne] http://remmm.revues.org/8797
- « Sylvaine Camelin, Pêcheurs du Yémen. Organisation et transformation d’une communauté de pêcheurs de la côte de l’Océan indien, Paris, Maisonneuve et Larose, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 2006, 152 p. », Bulletin critique des Annales islamologiques n° 23, 2007.
- Sylvia Chiffoleau (ed.), « La Syrie au quotidien. Cultures et pratiques du changement », REMMM N°115-116, Bulletin critique des Annales islamologiques n° 24, 2008.
- Patrick Haenni, L’ordre des caïds. Conjurer la dissidence urbaine au Caire, Paris, Le Caire, Karthala / Cedej, 2005, 322 p., Bulletin critique des Annales islamologiques n° 24, 2008.
- Abdellah Hammoudi, Une saison à la Mecque. Récit de pèlerinage, Paris, éditions du Seuil, 2005, 315 p., Bulletin critique des Annales islamologiques n° 24, 2008.
- Evelyne Larguèche (éd.), REMMM, « L’injure, la société, l’islam. Une anthropologie de l’injure », n° 103-104, Aix-en-Provence, Edisud, 2004, 359 p. », Bulletin critique des Annales islamologiques n° 23, 2007.
- Franck Mermier, Le livre et la ville. Beyrouth et l’édition arabe, Arles, Actes Sud / Sindbad, 2005, 244 p., Bulletin critique des Annales islamologiques, n° 25, 2010.
- Franck Mermier, Michel Peraldi (dir.), Mondes et places du marché en Méditerranée. Formes sociales et spatiales de l’échange, Paris, éditions Karthala, CJB, IFPO, 2011, 337 p. », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 132 | décembre 2012, mis en ligne le 13 avril 2012, consulté le 21 janvier 2013. URL : http://remmm.revues.org/7547
- Anne-Sophie Vivier-Muresan, Afzâd. Ethnologie d’un village iranien, Téhéran, Institut Français de Recherche en Iran, éditions Mo’in, 2006, 446 p., Bulletin critique des Annales islamologiques, n° 25, 2010.

Ouvrage en cours de publication :

- Chaalan, naissance et évolution d'un quartier de Damas au XXe siècle (avec Anne-Marie Bianquis, Jean-Claude David, Françoise Métral), à paraître aux Presses de l’Ifpo en 2015.

Publications et interventions dans les médias :

-  « Les Syriens sont capables de gérer l’après-guerre », Le Monde, 1 novembre 2013
- « Syrie,  guerre civile et guerre de mots », La Croix, 24 juin 2012
-   « Les limites d’une approche confessionnelle de la crise syrienne », Libération, 12 juin 2012
-  « Les restrictions sont le résultat d’une volonté politique du régime syrien pour punir l’opposition », Arte, Le monde arabe en révolution(s), 29 mai 2012
- « Homs, capitale de la révolution, carrefour alaouite », Mediapart, 11 mai 2012  

 

 Logo unvi_lumiere_lyon Logo CNRS